Le compostage : les points à connaître

Il s’agit d’une transformation biologique en présence d’eau et d’oxygène, des matières biologiques. Pour ce faire, il vous faudra effectuer une fermentation. Des déchets seront transformés par des micro-organismes après maturation, pour donner le compost, un produit fortement utile en jardin qui est riche en humus, lui rendant ainsi hygiénique et stabilisé.

Ce processus de transformation vous permettra de limiter vos achats en amendements organiques et en engrais, d’améliorer vos produits en renforçant sa teneur en humus et sa fertilité, puis en favorisant la vie de votre sol. Enfin, grâce au compostage, vous aurez moins d’ordures chez vous.

Les déchets à composter

Divers types de déchets peuvent être difficiles à composter :

  • les noyaux, les trognons de chou, les os
  • les déchets de branchages et taille en général
  • les cartons épais

Évitez de mettre des objets en métaux, en verre et en plastique dans votre compost

composter
D’autres types de déchets sont par contre très faciles à composter :

  • les déchets de jardin comme les feuilles exemptes de maladies ou le gazon tondu
  • les déchets de cuisine comme le marc de café, les fruits et légume abimés ou les filtres
  • les déchets de maison comme les papiers journal, les cendres de bois ou les mouchoirs en papier

Un compostage réussi

  • mélangez les différents déchets organiques entre eux
  • pour l’homogénéisation du mélange et la favorisation de l’action des micro-organismes, aérez puis brassez le mélange
  • arrosez fréquemment

Le compostage en bac

Utilisez un « silo à compost » ou « composteur “, qui privilégiera la hauteur en réduisant l’encombrement. Vous aurez plus d’esthétique, mais le volume sera beaucoup plus réduit. Vous pourrez également acheter une poubelle de tri pour assurer votre compostage.

Un compost mur

En effectuant votre compostage avec un bon rythme, votre compost sera riche en humus et décomposé après 3 à 5 mois. Ce délai diminuera considérablement en utilisant une poubelle tri sélectif. Un tamis grossier fera parfaitement l’affaire, en ajoutant des débris plus durs à vos déchets qui sont en train de décomposer.

Le compostage en tas

Cette méthode est surtout recommandée pour les grands jardins :

  • empilez vos déchets dans un petit coin de votre jardin. Optez surtout pour un endroit discret et éloigné
  • activez la fermentation en les retournant fréquemment
  • profitez de ce large espace ainsi qu’un système d’arrosage naturel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *